Arthrose du genou symptomatique et acupuncture, quelle efficacité ?

Si chacun d’entre nous ne peut hélas ignorer qu’il n’existe aucun traitement curatif au regard de l’arthrose, savez-vous que de nombreux patients en souffrance se tournent vers les médecines dites alternatives parmi lesquelles l’acupuncture figure en très bonne place ?
Parmi les différentes articulations touchées par l’arthrose, une équipe de chercheurs chinois s’est intéressée aux effets de l’acupuncture sur la gonarthrose symptomatique dont souffrent environ 15% des Français et peut-être bien davantage si l’on considère le nombre d’arthroses asymptomatiques découvertes ultérieurement lors d’examens dédiés à d’autres pathologies médicales.
Si les poussées inflammatoires si douloureuses sont fréquemment soulagées par des traitements médicamenteux comme le paracétamol, les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) ou encore les injections de cortisone, nombre d’entre vous connaissent les effets néfastes à long terme de ces prescriptions.
Devant ce constat peu réjouissant, il nous a paru intéressant de nous faire l’écho de cette étude ayant cherché à discerner la véritable efficacité de l’acupuncture sur l’arthrose du genou alors qu’aucune preuve scientifique n’a été apportée à ce jour pour prouver l’action positive de l’acupuncture dans le soulagement des douleurs arthrosiques.

Méthodologie de l’étude mise en place

L’étude réalisée entre juin 2017 et janvier 2019 porte sur 86 patients atteints d’arthrose du genou répartis au hasard dans deux groupes égaux. Si le premier groupe de patients a reçu un traitement par acupuncture superficielle, le second groupe a joué le rôle de groupe témoin recevant une acupuncture simulée, représentant donc un traitement placebo.
Les deux groupes ont reçu le traitement correspondant à raison de 10 séances pendant 4 semaines, suivi d’une période d’évaluation et d’analyses de 6 semaines. Le principal critère d’analyse était constitué par l’évaluation de la douleur mesurée au terme de la 4ème semaine à l’aide d’une échelle visuelle analogique (EVA) de 100mm. Précisons que l’échelle visuelle analogique est un indice d’auto évaluation de la douleur permettant au patient l’estimation de la douleur ressentie.

Arthrose du genou et acupuncture, la preuve d’une réelle inefficacité

Au terme de la durée de 10 semaines du protocole étudié, les scientifiques chinois ont dû conclure à une inefficacité de l’acupuncture au regard de la gonarthrose. En effet, après 4 semaines, les variations moyennes de l’échelle visuelle analogique indiquaient -30,8 au sein du groupe traité par l’acupuncture et -26,7 dans le groupe ayant reçu un traitement placebo. Une différence entre les deux groupes jugée non représentative. Après 10 semaines, l’écart constaté entre les deux groupes était de seulement -2,2 constituant une différence statistiquement non significative.
En outre, sur le plan des effets secondaires, des effets indésirables mineurs ont pu être davantage constatés dans le groupe traité grâce à l’acupuncture (4,4%) que dans celui ayant reçu un traitement fictif (0,8%).

Conclusions de l’étude

Le constat est malheureusement très clair, cette étude démontrant hélas la non supériorité de l’acupuncture sur les douleurs dues à l’arthrose du genou par rapport au traitement placebo. Il faudra donc attendre les résultats d’autres études en cours dont nous nous ferons l’écho afin d’espérer un traitement anti-douleur non médicamenteux efficace.

Source : Superficial Needling Acupuncture vs Sham Acupuncture for Knee Osteoarthritis: A Randomized Controlled Trial

Cet article vous a-t-il plu ?

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de vote : 0