Chromathérapie ou thérapie par la couleur…

Si couleur rime avec bonheur, humeur ou douleur, c’est peut-être parce que chaque couleur est évocatrice d’un sentiment allant de la colère à l’apaisement.
La richesse de notre langue française est, elle aussi, illustrée d’expressions pour le moins colorées. Ne sommes-nous pas « vert de rage » ou « chauffé à blanc » lorsque notre compte bancaire est « dans le rouge » ? Ne voyons-nous pas la « vie en rose » lorsqu’on traverse une « époque dorée » ou que l’on a «  du sang bleu » ?
A l’instar de nos autres sens, la vue influe sur notre système nerveux qui peut être agressé ou, au contraire, calmé à la vue de certaines couleurs qui agiraient sur notre équilibre physique, émotionnel ou mental.
Depuis toujours, certaines situations ou sentiments sont associés à des couleurs.
Ainsi, des douleurs inflammatoires aux troubles neurologiques, de l’insomnie à l’intolérance, nous allons recenser les bienfaits supposés de la chromathérapie sur notre santé. Entrez dans un monde tout en couleurs !

Comment définir la chromathérapie ?

La chromathérapie est une médecine non conventionnelle développée en France par le Dr Agrapart, neuropsychiatre, dont le parcours se situe entre la psychothérapie, l’acupuncture et la chromathérapie.
La couleur bleue vous apaise et le jaune stimule votre créativité ? Rien d’étonnant à cela, chaque couleur ayant la faculté d’influencer notre humeur et d’agir sur notre organisme.
C’est en utilisant des techniques de visualisation et d’association que la chromathérapie va nous permettre de choisir les couleurs les plus adaptées permettant d’atteindre un objectif émotionnel. Cette énergie lumineuse est supposée détenir la solution à de nombreux maux grâce aux couleurs qu’elle diffuse… séquence découverte !

La chromathérapie agirait, semble-t-il, à plusieurs niveaux, que ce soit à titre mental, émotionnel, métabolique en encore sur la relaxation physique.
Emotionnellement, les couleurs participeraient à la gestion, la canalisation et l’harmonisation des émotions, tout en permettant de développer la confiance en soi.
Mentalement, certaines couleurs faciliteraient la concentration, l’intuition, sans compter la lutte contre l’anxiété et l’insomnie.

La chromathérapie pour tous

Toute personne peut bénéficier de la chromathérapie, avec l’aide ou non d’un professionnel de santé. Il est par exemple parfaitement envisageable de commencer une thérapie par les couleurs tranquillement à son domicile.
Vous pouvez pratiquer de façon très simple en commençant par identifier les couleurs qui vous procurent du bien-être, une certaine relaxation, en un mot qui vous rendent « zen ».
Le bleu est reconnu pour ses propriétés apaisantes , inspirant calme et sérénité. Ce pourrait être la couleur idéale de draps de lit par exemple.
Le vert est une couleur illustrant la nature, l’harmonie, augmentant la tolérance.

Mais vous pouvez également choisir des couleurs stimulantes en fonction de vos souhaits, de vos aspirations.
A titre d’exemple, le jaune symbolise pour sa part l’énergie, la confiance en soi et pourrait de ce fait trouver sa place sur un mur de votre bureau. Si vous souhaiter exacerber votre créativité, dans le cadre d’un métier artistique par exemple, la couleur orange sera parfaitement appropriée.
Ayez à l’esprit que les règles ne sont pas figées dans le marbre, testez vos couleurs préférées et bénéficiez de leurs bienfaits en fonction des objectifs recherchés.

De nombreux professionnels de santé font appel à la chromathérapie

Les médecins spécialistes utilisent de plus en plus couramment les leds et lasers thérapeutiques à basse énergie. Citons les dermatologues qui utilisent cette technologie dans le traitement des séquelles suite à des radios ou chimiothérapies, mais également pour les ulcères de jambe, le psoriasis ou l’acné, les rhumatologues, kinésithérapeutes ou médecins du sport qui traitent aussi bien l’arthrose, que les tendinites ou les lombalgies chroniques.
D’autres spécialités comme la chirurgie esthétique, la gynécologie ou la neurologie commencent à les faire rentrer dans leurs cabinets pour traiter diverses pathologies.

De retour chez soi, après plusieurs séances chez son médecin, il est possible de poursuivre le traitement à son domicile grâce à l’utilisation d’appareils portatifs à usage domestique.

Le déroulement d’une séance de chromathérapie

Les chromathérapeuthes utilisent différentes lampes ainsi que des diapositives qu’ils projettent sur le corps du patient.
Selon l’importance de la pathologie à traiter, le nombre de séances pourra varier entre 6 à 12 durant des laps de temps d’exposition de 10 à 30 minutes.
Lors de ces séances, le praticien peut utiliser une couleur unique ou combiner différentes longueurs d’onde.

La thérapie par la couleur

La chromathérapie utilise huit couleurs, toutes issues des trois couleurs primaires, auxquelles certains praticiens ajoutent du rose, du magenta ou de l’indigo.

L’anti-douleur est assimilé à l’infrarouge
La lumière infrarouge possède des propriétés anti-stress provoquant un effet de relaxation. L’effet antalgique résulte de la scission de canaux transmetteurs de la douleur ainsi que de la fabrication de substances apaisantes.
A domicile, dans le but de soulager les douleurs et la mobilité articulaire, certains fabricants proposent des lampes leds à infrarouge, associant le rouge et le proche infrarouge.

Le jaune
Couleur revitalisante symbole de stimulation neuronale et d’enthousiasme. Facilement assimilé à la couleur du soleil, le jaune est une couleur puissamment anti-dépressive. L’excès de jaune peut conduire à une forme d’irritabilité.

Le bleu
Ses propriétés relaxantes en font la couleur appropriée pour les indications d’insomnie, de fatigue psychique, de stress, d’hypertension ou encore de fièvre et douleurs aigües.
L’excès de bleu peut mener à des sentiments mélancoliques.

Le vert
Symbole de sérénité, de calme, la couleur verte est adaptée à la récupération d’une fatigue d’origine mentale ou physique. Sa propriété de tonicité rééquilibre le système nerveux. L’excès de vert peut inciter à la déprime.

Le turquoise
Mélange de jaune et de bleu, la couleur turquoise permet de soulager les inflammations ainsi que les infections en soutenant le système immunitaire. On note également une tendance à favoriser la concentration.

Le violet
Son action positive sur le rendement de l’activité mentale permet de renforcer le système nerveux. Cette couleur peut donc être conseillée pour aider à lutter contre les angoisses et les peurs, voir la perte de mémoire. L’excès de violet peut-être le déclencheur de peine ou de colère cachée.

Pas de preuves scientifiques

Dépourvue de preuves scientifiques, non validée par l’Académie de Médecine, la chromathérapie ne repose dès lors que sur la subjectivité et ne peut donc pas être reconnue par les autorités sanitaires.
N’ayant fait l’objet d’aucune publication scientifique pourvue d’un comité de lecture, aucune preuve de l’efficacité de la chromathérapie n’a pu être rapportée.
Il est donc raisonnable de la considérer comme une médecine alternative en complément de la médecine traditionnelle.

Cet article vous a-t-il plu ?

Vote pris en compte : 0 / 5. Vote : 0