Des huiles essentielles pour soulager les douleurs de l’arthrose

Las de devoir traiter vos douleurs articulaires en suivant la prise de médicaments anti-inflammatoires ? Vous supportez de plus en plus difficilement les effets secondaires de vos traitements médicamenteux habituels ? La promesse de l’aromathérapie et ses huiles essentielles est de soulager vos douleurs arthrosiques en utilisant des produits naturels.

Seules ou en association, les huiles essentielles peuvent réduire l’inflammation, mais pour quelle efficacité ? Passons en revue celles à utiliser pour des indications articulaires.

L’huile essentielle de Gaulthérie

Affirmons le sans détours, anti-inflammatoire et analgésique naturel, la Gaulthérie est très certainement l’antidouleur le plus efficace de l’ensemble de la pharmacopée.
Nombre d’affections – comme l’arthrose, l’arthrite, les crampes, les douleurs musculaires ou les migraines – sont rapidement soulagées grâce aux vertus de cette plante agréablement odorante

Tout comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens, la Gaulthérie empêche la formation de prostaglandines responsables de l’inflammation. Elle est donc particulièrement recommandée dans les pathologies articulaires inflammatoires.
Composée de salicylate de méthyle, cet antalgique naturel s’utilise en massage doux sur la zone douloureuse, trois à quatre fois par jour pendant 15 jours à un mois.
Il suffit de quelques gouttes mélangées à une huile végétale.
La dilution respecte communément un dosage de 10% d’huile essentielle pour 90% d’huile végétale.
Il est également possible d’associer d’autres essences d’huiles à la Gaulthérie, comme par exemple l’eucalyptus citronné qui agira comme un puissant anti-inflammatoire. Le duo de ces huiles constituera alors une solution à l’efficacité rapide en cas de douleurs aiguës.
Afin d’éviter tout risque d’irritation ou d’intoxication, il est impératif de diluer l’huile essentielle de Gaulthérie et de ne pas l’utiliser pure.
De part sa richesse en salicylate de méthyle, les personnes allergiques aux dérivés d’aspirine ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens, ou sous traitement anticoagulant ne doivent pas utiliser l’huile essentielle de Gaulthérie.

L’huile essentielle de gingembre

Relativement méconnue, cette essence provenant de la distillation du rhizome, est cependant très efficace dans le traitement des inflammations chroniques.
Diluée dans de l’huile végétale de calophylle, possédant elle aussi des vertus anti-inflammatoires, cette huile essentielle saura vous soulager sur le long terme.

L’huile essentielle de Katafray

C’est en fait l’écorce de cet arbuste, cultivé à Madagascar, que l’on utilise afin de produire l’huile essentielle de Katafray qui, outre sa faculté d’aider à lutter contre la fatigue, possède également des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques.
Ses indications concernant la santé s’orientent vers l’arthrose, l’arthrite, les inflammations articulaires, musculaires et tendineuses…
Quelques gouttes diluées dans de l’huile de macadamia sauront vous apporter un soulagement local très rapide après avoir massé l’articulation douloureuse.
Cette huile essentielle de Katafray peut également être associée à l’huile végétale de Millepertuis avec des indications similaires concernant l’inflammation articulaire, musculaire ou tendineuse.

L’association de plusieurs huiles essentielles pour une synergie contre les douleurs de l’arthrose

Afin de réaliser vous même votre synergie d’huiles essentielles, veuillez ajouter les ingrédients suivants dan un flacon vierge de 10 ml :

20 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus, Citronné,
20 gouttes d’huile essentielle de Muscade,
20 gouttes d’huiles essentielles de Gaulthérie Odorante,
60 gouttes de Macérât huileux d’Arnica.

Boucher le flacon et secouez-le afin que les essences se mélangent. C’est prêt ! Appliquez sur la zone 3 ou 4 gouttes du mélange 3 fois par jour pendant 3 semaines, puis arrêtez une semaine avant de reprendre si nécessaire.

Voyons ensemble les caractéristiques de ces différentes huiles :

L’Eucalyptus citronné
La présence importante du citronellal dans la composition de cette huile essentielle, explique ses puissantes vertus anti-inflammatoires ainsi que ses propriétés antalgiques qui permettront de soulager considérablement la douleur ressentie.
L’association de cette double caractéristique constitue un anti-douleur efficace.

La Muscade
Tout à la fois antalgique et analgésique, la muscade aide à diminuer et inhiber la douleur.
D’autre part, son effet tonique stimule le dynamisme qui, associé aux vertus anti-douleur de l’Eucalyptus citronné, favorisera l’exercice physique tel que la marche.

La Gaulthérie odorante
(Voir description en début d’article)

L’Arnica
Le macérât huileux d’Arnica, outre ses propres molécules anti-inflammatoires, les lactones, possède également des propriétés antalgiques venant s’associer à celles des autres huiles. En tant qu’huile végétale support, l’Arnica joue donc pleinement son rôle de principe actif pour l’obtention d’un soulagement rapide et durable.

Autres huiles essentielles à retenir pour leurs propriétés anti-inflammatoires et/ou antalgiques

Huiles essentielles de Girofle, de Cajeput, de Lavande, de Sauge sclarée, de cannelle, de camomille, de baume de Copahu ou encore de menthe poivrée.

Méthode de massage et d’application

Petite astuce pour réaliser votre huile de massage articulaire et faciliter son application, vous pouvez diluer votre huile essentielle ou votre préparation à base de plusieurs essences à une cuillère de gel d’aloé véra. Outre ses propriétés apaisantes et raffermissantes, il apportera une texture agréable à votre préparation.

Masser lentement les zones douloureuses afin de faciliter la pénétration des huiles.
En fonction de l’intensité des symptômes, vous pourrez procéder à un auto massage 3 à 4 fois par semaine durant un mois environ. Dès que vous constaterez une amélioration, vous réduirez progressivement le nombre d’applications.

Notons qu’il existe en officine des préparations prêtes à l’emploi sous forme de pommades ou d’onguent (se différencie de la pommade par le fait qu’elles ne contiennent pas d’eau) aux huiles essentielles, applicable sur les articulations.

Cet article vous a-t-il plu ?

Note moyenne : 5 / 5. Nombre de vote : 4