L’arthrose prend ses quartiers d’été… Nos conseils pour des vacances réussies !

Après deux mois de confinement, l’été qui sonne à nos portes et les fortes chaleurs qui rythment nos journées, l’envie d’ailleurs se fait de plus en plus pressante.
Sur les sentiers de randonnée en montagne, en vélo sur les chemins de campagne ou les pieds dans l’eau, en bord de mer ou à la piscine du camping, quels sont les bons réflexes à adopter, pour passer un merveilleux été ?

Le soleil, l’activité physique, l’alimentation ou le sommeil, voici quelques conseils pour des vacances apaisantes et ressourçantes.

Le soleil, ami ou ennemi ?

Adeptes du farniente les pieds dans le sable chaud ou des séances de bronzage sur un relax autour de la piscine, ne soyez pas inquiets, au contraire, le soleil peut être votre allié. Si l’astre solaire ne constitue pas un traitement en soi, pas davantage une forme de prévention, plus de deux tiers des patients souffrant d’arthrose signalent une diminution de la douleur en cas de chaleur sèche et, au contraire, une aggravation lorsque le temps est humide et plus frais. Dans les faits, il est fort probable que ce soit les variations de pression atmosphérique qui induisent l’apparition ou l’augmentation de la douleur.
De là à conclure que le soleil prévient et soulage la douleur… il n’y a qu’un pas…

L’activité physique, à votre forme, participe…

Bien que parfaitement compatibles, les congés présentent souvent l’opposition de deux styles de vacanciers : ceux pour qui il est urgent de ne rien faire, préférant imaginer des formes ou personnages imaginaires parmi la nébuleuse de nuages qui survole leurs transats, et, ceux pour qui les bienfaits des vacances ne se ressentent qu’après des séances d’activités sportives quotidiennes.
Nous nous garderons bien de trancher afin de tenter de savoir qui a tord ou raison, si ce n’est que dans le cadre de l’arthrose, nous avons un conseil à vous donner : bougez ! Lorsqu’on souffre d’une ou plusieurs articulations, la réaction première et, ô combien légitime, est de réduire son activité, voir de la stopper, pour éviter la douleur… c’est précisément l’erreur que nous vous conseillons de ne pas commettre !
A condition bien sûr qu’elle soit adaptée, l’activité physique, représente l’un des traitements les plus efficaces pour lutter contre la douleur. En pratiquant une activité douce, telle que la marche, le vélo, ou la natation, vous préviendrez le surpoids, cause principale de l’arthrose, et maintiendrez la tonicité des muscles entourant les articulations, ce qui aura pour effet de diminuer les douleurs et d’améliorer votre qualité de vie. Enfin, outre ses effets largement bénéfiques dans notre lutte pour maintenir un poids de forme et une tonicité musculaire, garants de notre bien-être, les activités douces permettent de stimuler de façon importante la formation du tissu osseux.
A contrario, ne pas bouger en n’imposant aucune charge à ses os, entraîne une perte osseuse. La morale de l’histoire ? S’allonger les pieds dans le sable en contemplant les voiliers qui passent à l’horizon ou les cumulus qui survolent votre corps bronzé, oui… mais en récompense d’une séance d’activité physique qui vous permettra de rester en forme et de profiter à fond de vos congés !

Quelques conseils pour améliorer sa qualité de sommeil

La dégradation progressive des tissus articulaires provoque souvent, chez les patients souffrant d’arthrose, des douleurs conséquentes.
Plus importantes le soir que le matin, ces douleurs peuvent perturber l’endormissement et provoquer des réveils nocturnes, notamment durant les périodes de poussées arthrosiques durant lesquelles la qualité du sommeil peut-être largement altérée.

Vous faites partie des aficionados de la sieste et, pour vous, congé rime avec grasse matinée ? Hélas vous souffrez d’arthrose et vos nuits sont écourtées à cause de la douleur ? Nous vous donnons quelques conseils très faciles à mettre en oeuvre pour vous aider à recouvrer un sommeil réparateur :
• Eviter de se mettre au lit lorsque les douleurs sont trop fortes.
Il est important de parvenir à calmer sa douleur avec des antalgiques ou des solutions naturelles (huiles essentielles par exemple), avant de s’allonger.
• Entretenir une bonne hygiène du sommeil :
– aérer la pièce où l’on va dormir,
– choisir, si possible, une pièce au calme,
– veiller à la propreté de la pièce,
– limiter les repas trop copieux le soir,
– éviter la consommation d’alcool ou de tabac avant de se coucher.
• Gérer votre stress en pratiquant la relaxation ou des activités pour recentrer vos énergies comme le Gi gong ou le Tai Chi.

L’été et ses plaisirs gourmands…

Plus que quelques jours et vous serez en vacances au bord de la mer, vous rêvez déjà de vagues et de sable fin, mais aussi et surtout d’une crème glacée à déguster en admirant les beaux surfeurs…pardon, les magnifiques voiliers amarrés dans le port…

Eh oui, l’été rime avec plaisirs du palet, sucreries en tout genre et repas dégustés au rythme des spécialités régionales. La France n’est-elle pas le pays de la gastronomie ?
Oui mais voilà, si, comme moi, vous avez tendance à prendre un kilo uniquement en respirant les effluves de la casserole dont le cuisinier vient de soulever le couvercle, votre équilibre alimentaire va être mis à mal. On peut se priver en cours d’année, mais pas durant ses congés ! Alors que faire ?

Vous pouvez vous faire plaisir sans pour autant ingérer des quantités de calories indésirables. Le seau de popcorn est-il indispensable au cinéma ? Le plat de viennoiseries au petit déjeuner ou le cornet gaufrette arborant fièrement 4 boules de crème glacée ?
Trêve de plaisanteries… vous êtes en bord de mer ? C’est le moment idéal pour profiter d’une alimentation biologique saine, riche en poissons gras (maquereaux, harengs, sardines…) (oméga 6 et 3), en fruits et légumes, tels que les fruits rouges (fraises, groseilles…) ou les tomates riches en antioxydants, ou encore les céréales complètes et les viandes blanches cuisinées sur le grill.

Si vous préférez la campagne ou la montagne, orientez-vous vers les produits locaux, l’huile d’olive, l’ail, les légumes et fruits de saison, les fromages de chèvre…
Les antioxydants sont importants pour lutter contre les radicaux libres qui agressent le cartilage, quant aux oméga 6 et 3, ce sont des sources de prostaglandines dont l’action se concentre sur l’inflammation et la régénération des tissus lésés.
Vous l’aurez compris, nous parlons ici d’une alimentation de type méditerranéenne, simple, saine et dont vous n’aurez à souffrir que les effets bénéfiques !

Alors quid de la glace en flânant le long du port ou sur les chemins de traverse ? Adieu au Kouig Amann ou aux beignets et autres chichis sur la plage ?
Pas d’excès de zèle, ils seront très bien tolérés si vous n’en abusez pas et mieux encore, si vous pratiquez un peu d’exercice ; un podomètre dans la poche, et hop, en route vers les 10 000 pas par jour… après l ‘effort, le réconfort !

Quelques idées sur… la vitamine D

Avez-vous déjà entendu parler de cette vitamine ? Quel est son rôle ?
En premier lieu, l’action de la vitamine D favorise une bonne assimilation du calcium au niveau de l’intestin, ce qui permet d’en diminuer l’apport journalier, et constitue un facteur important dans la minéralisation des os.
En outre, cette vitamine joue un rôle non négligeable dans le renforcement musculaire, ce qui aide à lutter contre les risques de chûtes.
Bonne nouvelle pour nos vacanciers qui ont choisi une destination ensoleillée, c’est précisément le soleil qui permet à la vitamine D de fixer le calcium sur les os.
En Europe, la période, s’étalant de novembre à avril, est souvent si peu ensoleillée, qu’elle ne permet pas au corps de recevoir le dosage nécessaire de vitamine D, il faut donc souvent avoir recours à une supplémentation de vitamines chez les patients carencés ou âgés.
Cependant, vous pouvez profitez des typiques marchés d’été pour orienter vos choix vers des produits riches en vitamine D ; certains sauront, j’en suis sûr, réjouir vos papilles… comme les huîtres, le foie gras, le caviar ou plus modestement le foie de veau ou le fromage.

Forts de ces conseils simples à mettre en oeuvre, gageons que vous saurez vous faire plaisir et passer d’enthousiasmantes vacances, en profitant du soleil, en bougeant, en mangeant sainement et en tombant avec plaisir dans les bras de Morphée…

Cet article vous a-t-il plu ?

Vote pris en compte : 3.5 / 5. Vote : 8